A épingler dans votre agenda : le cross de Wellin le dimanche 12 janvier 2020 et le dîner du ROCA le dimanche 15 mars 2020 à la salle St Pierre de Wavreille.

 


ATHLETISME FRANCOPHONE DE CROSS

Cinq titres, neuf médailles à Dour


Cinq des nôtres ont conquis le titre francophone à Dour : Sophie Falmagne, Ange Branders, Romain Angonese, Julien Lhoir et Valère Hustin.


l'Avenir Luxembourg


Sol gelé en début de journée, légèrement humide plus tard sur le site de la Machine à feu, à Dour. Premières surprises, les benjamins : la Bertrigeoise Sophie Falmagne et le sociétaire du ROCA Robin Henry, prennent le meilleur sur l'ensemble de leurs concurrents, leur premier titre francophone, forcément. Même performance chez les pupilles féminines, où la Bertrigeoise Ange Branders s'impose au sprint devant la Hannutoise Camille Mathieu. Chez les minimes, Romain Angonese a dominé tous ses rivaux francophones, reléguant à cinq secondes le Malmédien Romain Loop. Chez les cadets, Julien Lhoir n'a pas failli à l'attente. L'Arlonais, même s'il est devancé par trois Néerlandophones alignés sur la cross cup, s'empare du titre francophone des cadets nés en 1994, devançant de cinq secondes son plus proche rival, le Tournaisien Paul Bara. Autre Luxembourgeois attendu sur le site dourois, le scolaire dampicourtois Valère Hustin, invaincu à ce jour en cross cup. Malheureusement, même s'il a démontré une belle fougue durant la totalité de l'épreuve, il n'a pu répliquer à Tarek Moukrine, son aîné d'un an à quelques encablures de l'arrivée. Finalement, le Dampicourtois concède trois secondes sur l'athlète de Herve. Il consolide néanmoins son leadership au classement général de la cross cup, devançant désormais son plus proche concurrent Jeroen Meuleman de douze points.

Les seniors luxembourgeois n'ont pas failli à leur réputation : sur le cross court, Justin Mahieu s'empare d'une très belle troisième place francophone, et onzième sur la cross cup. De bon augure pour la semaine prochaine. De retour sur le circuit athlétique, on pouvait craindre Jonathan Dekeyser trop court sur cette manche francophone de cross cup. Finalement, il parvient à se hisser dans le top 15 national, terminant à une honorable cinquième place francophone. Déçu, le Bertrigeois, certes! Mais n'oublions pas qu'il a renoué avec la compétition, il y a moins d'un mois. Il reste quinze jours au champion provincial pour peaufiner sa forme pour le national d'Ostende.

N'oublions pas non plus la médaille d'argent francophone pour Christine Weyrich en masters 35 ans, le bronze de Laurie Mathieu en cadettes 1994. et d'Arthur Guiot en cadet 1995M.L.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article