A épingler dans votre agenda : le cross de Wellin le dimanche 12 janvier 2020 et le dîner du ROCA le dimanche 15 mars 2020 à la salle St Pierre de Wavreille.

 

Publié par Rocadmin

 

CROSS WELLIN (parû dans l'Avenir Luxembourg du 18 janvier et sur Actu24)

Loubele et Dekeyser en démonstration

 

lavenir.jpg


Succès complet à Wellin : quantité et qualité au rendez-vous. Loubele

et Dekeyser s'imposent chez les seniors.

 

Le cross de Wellin a tenu toutes ses promesses. Aux confins des provinces de Namur et du Luxembourg, les athlètes des deux provinces, et même du Brabant (wallon et flamand), près de quatre cents au total, ont offert, sous une météo assez clémente, un spectacle de qualité.

Surprise chez les féminines, puisque contrairement à ce qu'elle avait annoncé en début de saison, la Bertrigeoise Nathalie Loubele s'est présentée sur la ligne de départ du cross long. « Contrariée dans mes entraînements par la météo trop neigeuse de ces dernières semaines et sans Cross Cup jusqu'à mi-février (NDLR : cross de Hannut), j'ai décidé de m'imposer une séance de rythme soutenu sur ce cross de Wellin », explique-t-elle.

Bien lui en a pris puisqu'une opposition durant la première partie de la course est venue de la Wellinoise de l'ARCH Valérie Grégoire. Les deux athlètes se sont rapidement isolées en tête de course. Loubele, plus expérimentée, finissant avec quelque trente secondes d'avance.

Dans le peloton, la lutte a surtout fait rage chez les masters namuroises, Cécile Houbart émergeant finalement devant Olix et Rabeux. La Bertrigeoise Florence Mathelin termine 4e et première Luxembourgeoise.

Chez les juniores, peu nombreuses, les deux Rochefortoises Mathilde Pâque et Marie Defoin n'ont rien pu contre la fougue de la Cinacienne Alice Herin.

En cross court, où il faudra s'habituer au maillot de la Bertrigeoise Delphine Gillet, désormais affiliée au Baex (Bruxelles), celle-ci a fait parler sa classe, prenant finalement le meilleur sur deux Rochefortoises, Séverine Deroanne et Marie Defoin. Olivia Bodeux, peu à l'aise sur ce parcours, rate le podium pour une seconde.

Le même scénario

En cross long masculin, les courses se suivent et les scénarios se répètent. Malgré une opposition namuroise en la personne du Wellinois de l'ARCH Jérémy Demars et de la bonne tenue de Denis Galerin, Jonathan Dekeyser a, une nouvelle fois, toléré l'opposition jusqu'à mi-course. Pas plus. Passé les trois kilomètres, le Bertrigeois a placé l'estocade nécessaire pour s'isoler définitivement en tête. Il l'emporte avec 12 secondes d'avance sur Jérémy Demars et 21 sur le Dampicourtois Denis Galerin.

Chez les masters, Christian Cambrai a montré son regain de forme à quelques semaines du championnat provincial. Il devance l'Andennais Lombart de 17 secondes et son principal adversaire provincial, Joël Mathieu, de 22 secondes.

En juniors, devant son public, l''Hargimontois du ROCA Mathieu Coppe a survolé l'épreuve, ne laissant aucune initiative à ses adversaires. Steve Pierre, auteur d'un bon départ, a quelque peu faibli ensuite. Il termine 3e à près d'une minute du vainqueur. Le Famennois Nicolas Bartholomé, en sortie de session d'examens dans l'enseignement supérieur et donc peu entraîné, n'a pas pu offrir la réplique souhaitée à ses adversaires, terminant finalement 6e.

En scolaire, Valère Hustin a, comme à l'accoutumée, survolé sa catégorie, accrochant durant une grande partie de l'épreuve le futur vainqueur du cross court, le Bruxellois Jean-Charles Byl.

On ajoutera que le benjamin rochefortois Robin Henry, le minime dampicourtois Romain Angonèse et le cadet arlonais Arthur Guiot sont toujours invaincus sur les épreuves de cross provinciaux. A remarquer aussi qu'en l'absence de Laurie Mathieu (blessée), la Famennoise Victoria Dumoulin est parvenue à dominer les adversaires, namuroises en l'occurrence.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article