A épingler dans votre agenda : le cross de Wellin le dimanche 12 janvier 2020 et le dîner du ROCA le dimanche 15 mars 2020 à la salle St Pierre de Wavreille.

 

Publié par Frédéric

A Herve, Noami Van Den Broeck a crée la surprise en remportant le 100 m et le 200m, battant notamment Élisabeth Davin et Laura Leprince.

En battant Laura Leprince et Élisabeth Davin sur 100 m le week-end passé, au championnat francophone, Noami Van den Broeck, 17 ans, a créé une petite surprise. Établissant son nouveau record personnel (12.06) sur la distance, elle a fait de même sur 200 m (24.51) et elle possède aussi la meilleure performance scolaire belge sur 60 m depuis cet hiver (7.69).

Affiliée au ROCA, le club de Rochefort, cette prometteuse athlète est pourtant très peu connue en Belgique. Et pour cause. «J’habite à Bergen, en Norvège, explique-t-elle. Ma famille s’est établie en Scandinavie pour des raisons professionnelles. Mais nous rentrons plusieurs fois par an en Belgique.»

Elle séjourne alors plus régulièrement à Jemelle, chez sa tante, qu’à Anvers d’où elle est originaire. «C’est ainsi que j’ai désiré m’affilier au ROCA en fin d’année dernière, précise-t-elle. D’autant que ce club est fort semblable à celui de mon club norvégien, Hovding. Une petite structure, très familiale. Je privilégie surtout les contacts humains et chaleureux et j’ai trouvé mon bonheur au ROCA comme à Hovding.»

Haltérophile

Naomi pratique l’athlétisme depuis l’âge de dix ans. Ainsi que… l’haltérophilie, deux fois par semaine. Ce qui lui garantit la puissance nécessaire pour le sprint. L’hiver, elle s’entraîne exclusivement à l’intérieur. «Il y a de nombreux halls sportifs en Norvège», dit-elle. Double affiliée, elle a dû, en vertu du règlement de la ligue norvégienne, choisir dans quel pays participer aux championnats régionaux et nationaux. «L’an dernier, j’ai participé aux championnats de Norvège. Cette année, j’ai opté pour la Belgique, poursuit-elle. Après les Francophones de Herve, je reviendrai en juillet et en septembre (NDLR : elle prendra part aux championnats nationaux toutes catégories le 8 juillet). J’aime la compétition, la confrontation. Sur 100 m, la concurrence était relevée à Herve, mais en gagnant et en établissant de bons chronos malgré les conditions de course, j’ai été comblée.»

On peut la comprendre : il s’agit des meilleures performances scolaires de l’année en Norvège comme en Belgique. Et dès cette année, elle espère descendre sous les 12 secondes sur 100 m et sous les 24 secondes sur 200. La Belgique a peut-être trouvé là sa nouvelle Kim Gevaert.

M. L. (Lavenir.net)

Une promesse venue du Nord
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article